10 BONNES RAISONS DE LIRE GOBI ET MOI

Partage Run & Fun

CONCLUSION : GOBI ET MOI

Pour une fois, j’ai envie de ne pas respecter la règle et de commencer mon article par la conclusion : il faut acheter GOBI ET MOI.

Je place GOBI ET MOI au top de ma liste de livres de Running, et je lui donne la note de 20 sur 20.

Je vois bien que ce seul argument ne suffit pas mais que j’ai réussi à vous mettre l’eau à la bouche, ou plutôt à la babine…

En effet, comme le promet la jacket du livre : « Un homme, un chien, un marathon : une formidable histoire vraie », il s’agit plus qu’un livre sur le Running.

Alors voici 10 bonnes raisons d’acheter GOBI ET MOI:

1. Mettez-vous dans la peau d’un champion

Dion Leonard, l’auteur et héros du livre est venu à la course à pied sur le tard. En réalité, Dion n’aime pas courir, mais c’est un sacré compétiteur. Son adrénaline, c’est la victoire.

Et Dion a des facultés physiques qui lui permettent d’exceller dans les ultra marathons. En effet, Dion aime ces épreuves un peu folles qui se déroulent en plusieurs étapes dans des climats et paysages désertiques.

A noter qu’il a participé à deux Marathons des Sables, où le thermomètre peut dépasser les 50°C.

Dion nous entraîne en Chine sur la Gobi March, 250 km à parcourir en 7 jours et il compte créer la surprise en visant la première place.

Pour rivaliser avec les meilleurs, Dion a installé dans une chambre d’ami de sa maison, une chambre à combustion. Il s’agit simplement de mettre un tapis de course, deux radiateurs industriels, deux petits radiateurs mobiles et une isolation renforcée des volets. Résultat : 38°C dans la pièce. Trop froid pour Dion qui enfile un collant running hiver, un bonnet et des gants. Et ce n’est pas fini puisqu’il s’entraîne également à porter un sac à dos rempli de six à sept paquets d’un kilo de riz ou de sucre.

Moi qui suis un coureur moyen, j’avoue d’abord avoir été surpris par les propos de Dion. Et finalement, j’ai adoré plonger dans la tête et la sueur d’un champion.

2. Découvrez le monde de l’ultratrail

Dion nous relate parfaitement sa course de la Gobi March, mais il glisse aussi tout au long du livre des anecdotes sur d’autres courses.

Il a participé au Marathon des sables ( https://objectif-running.com/de-mon-canape-a-la-course-a-pied-la-plus-dure-du-monde-le-marathon-des-sables/ ) mais aussi au Kalahari Augrabies Extreme Marathon

3. Laissez-vous adopter par un chien

Pourquoi la chienne Gobi a adopté Dion plutôt qu’un autre coureur ? A cause de ses guêtres jaunes ?

Personne, excepté Gobi, n’a la réponse.

Mais ceci est un clin d’œil à la légende qui veut que ce soit bien les chiens loups qui ont adopté nos ancêtres et non nos ancêtres qui les ont domestiqués.

Gobi et moi
Photo by Humphrey Muleba from Pexels

Mais il en fallait plus que jouer avec les guêtres de Dion sur la ligne de départ d’une étape du Gobi March, pour séduire un compétiteur comme Dion.

Gobi a ensuite démontré qu’elle pouvait suivre facilement le rythme de notre champion.

Elle a aussi démontré sa persévérance quand il a fallu une petite rivière sans l’aide de Dion.

Un peu plus loin dans l’étape en question, à force de jappements, elle a su convaincre Dion de faire demi-tour au milieu pour revenir la chercher. En effet, Dion avait commencé à traverser une seconde rivière beaucoup plus profonde et large que la première et il avait laissé Gobi sur la berge.

C’est à ce moment-là que Dion a été adopté.

Et au final, Dion a découvert que Gobi lui apportait de la motivation pour avancer sur le sentier pierreux. Non, ce n’était pas un handicap, mais plutôt un avantage de courir avec Gobi.

Courir avec un chien, je sais ce que c’est puisque j’ai la chance d’avoir un adorable Golden Retriever. Voici un article où je donne de précieux conseils : https://objectif-running.com/comment-courir-avec-son-chien/

Et aussi dans mon livre :

4. Découvrez ce qu’une boule de poil peut vous apporter

Outre ce que Gobi a pu apporter comme réconfort à Dion pendant la Gobi March, c’est surtout ce qu’elle exhibé à côté.

En effet, ce livre a aussi été pour Dion de nous livrer ses blessures personnelles, liées à son enfance en Australie. Car au final, Gobi a permis à Dion de trouver des réponses, de se reconstruire, de guérir ses blessures.

Courir avec un chien
Photo de Humphrey Muleba sur Pexels

Qu’est-ce qu’une boule de poils peut vous apporter ? Ce sont des moments magiques quand votre animal vous gratifie de son plus beau regard. Des moments merveilleux quand cette peluche vient se blottir dans vos bras. Et des moments de fêtes quand vous rentrez à la maison. Tous les bons maîtres de chien connaissent ces instants de pur bonheur.

Et dans l’histoire de Dion, il y a les liens créés par les difficultés pour adopter officiellement une chienne chinoise et la ramener à Edimbourg en Ecosse.

Surtout que cette belle histoire aurait pu se terminer en tragédie.

En plein milieu du livre, on bascule dans le thriller. Je vous assure que j’en ai tremblé et que je n’arrêtai pas de dévorer page après page pour savoir… si on allait retrouver Gobi !

En effet, Dion étant rentré en Ecosse après la course, il a dû confier Gobi à une famille d’adoption chinoise le temps d’entamer les démarches de rapatriement. Et on ne saura jamais ce qui s’est passé réellement, mais Gobi s’est échappé ou a été enlevé.

Ce qui a donné lieu à une incroyable recherche dans une ville reculée de Chine ou deux ethnies cohabitent…

5. Soyez surpris par la force des moyens de communication modernes

Si Dion a réussi à ramener Gobi en Ecosse, c’est en grande partie grâce à la puissance des médias de communication modernes.

D’abord les médias de l’information : journalistes de la presse écrite et télé se sont intéressés à l’histoire de Gobi et Dion. Ils ont relayé les différentes étapes.

running chien
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Ce qui a permis de collecter des fonds pour cet œuvre. Entre les allers retour en Chine, les frais de vétérinaire, etc… cela a coûté un paquet d’argent.

Et pour finir, on découvre sans surprise, la puissance des réseaux sociaux. Beaucoup de personnes se sont émus de cette histoire.

A certains moments, notamment lors de la fuite de Gobi, cette pression a pu être négative. C’est le problème des réseaux sociaux, mais heureusement tout s’est bien terminé. Quand je dis cela, ne pensez pas que je spolie la fin car dès le début du livre, on sait que Dion a réussi à rapatrier Gobi.

6. Comprenez pourquoi ce livre suit la recette des livres à succès

Ce livre a été un best-seller car il possède beaucoup d’atouts.

Principalement, il y a l’histoire d’une rencontre entre deux êtres.

Mais en filagramme, il a aussi la transformation d’un homme et ça, c’est formidable à contempler.

Ajouter du suspens lié à l’épisode de la recherche de Gobi, et tout y est !

7. Voyez la force de la positivité

Si l’aventure de Gobi et Dion se passe bien, c’est parce que Dion a su s’entourer de personnes positives.

Il y a d’abord sa compagne, Lucja qui l’encourage à ramener Gobi à la maison.

Ensuite, il y a ses compagnons de course qu’ils lui suggèrent de l’aide financière pour cette entreprise, ce qui fait germer l’idée d’un appel aux dons sur Internet.

En Chine, il y a la mobilisation des membres d’une association pour retrouver Gobi pendant sa disparition.

Course obstacles

Sur les réseaux sociaux, il y a aussi du positif avec de nombreux soutiens.

Il faut également souligner le soutien des employeurs de Dion qui l’autorisent, le poussent à retourner en Chine pour particper aux recherches de Gobi.

Sans tous ces personnes positives, Gobi serait resté en Chine et Dion en aurait probablement été très affecté.

8. Pensez hors système

Si Dion avait suivi toutes les procédures du système, Gobi aurait probablement été traumatisé.

Selon le système, Gobi aurait dû subir une quarantaine à l’aéroport de Londres. C’est normal puisqu’il fallait vérifier qu’il n’avait pas la rage. Cette quarantaine aurait entrainé des visites régulières de Dion pour venir le voir à Londres. Qui dit retrouvailles, dit aussi cruelle séparation jusqu’à la prochaine fois.

A ce qui parait, cela entraîne de profonds problèmes psychiques chez les animaux.

En réalité, Dion a préféré réaliser la quarantaine en Chine en s’isolant avec Gobi.

Une fois passée l’étape de la quarantaine, il fallait faire le voyage. Et les conditions pour relier Pékin à Londres imposaient un voyage en soute pour Gobi. Voyage qui s’était mal passé pour un vol de moins de deux heures en Chine.

Par conséquent Dion a réfléchi à une autre solution qui a consisté à transité par Paris sur un vol Air France. En effet, ceci a permis à Gobi de voyager en première classe avec son maître.

Ensuite il a fallu prendre le ferry entre les Pays-Bas et l’Ecosse et encore un voyage de deux heures pour arriver dans le foyer familial à Édimbourg.

9. Changez vos clichés sur les Chinois

Au début du livre, Dion ne manque de souligner combien il est difficile de voyager dans un pays où on parle très peu l’anglais et où les panneaux sont écrits avec de drôles de signes. Sans compter les manières des foules chinoises.

Gobi et moi
Image par Sasin Tipchai de Pixabay

Par contre, dans la seconde partie du livre, Dion nous livre un tout autre visage des chinois. En effet, lors de sa quarantaine, il a réussi à se faire des amis qui lui font découvrir un mystérieux alcool, mais aussi la science du thé.

La lecture de ce passage m’a fait du bien et m’a permis d’avoir une autre vision des chinois. D’autant plus que leur cote de popularité ne s’améliore pas depuis la pandémie de ce fichu Covid.

10 Ajoutez une nouvelle bonne raison de courir

Pourquoi tu cours ?

La fameuse question qui tue et que l’on pose à chaque coureur (https://objectif-running.com/8-bonnes-raisons-de-courir-en-competition/ ).

Alors voici une nouvelle bonne raison à donner : « je cours pour un jour être adopté par un chien comme Gobi ! »

POUR EN SAVOIR PLUS

Et pour continuer à avoir des nouvelles de Gobi et Dion, voici leurs sites officiels : https://www.findinggobi.com/dion-leonard

https://www.dionleonard.com/

QUE L’OXYGENE SOIT AVEC VOUS !

close

Ne manquez aucun conseil !

Nous ne spammons pas ! Vous êtes libres de vous désabonnez quand vous voulez.

Laisser un commentaire