Course du Souvenir Ploegsteert

Course du Souvenir Ploegsteert

Partage Run & Fun
Course du souvenir

La course du souvenir à Ploesteert, je l’ai couru 3 fois.

La course du souvenir a lieu chaque 11 novembre à Ploegsteert, en Belgique. C’est un semi, ou plus exactement un 20 km.

Course du souvenir

Et de souvenirs, elle m’en laisse certains.

Voici le premier…

TANT QUE TU LE SAIS PAS, T’AS PAS MAL…

Mémorial première guerre mondiale

Est-ce que vous connaissez le syndrome “Tant que tu le sais pas, t’as pas mal…” ?

Alors en voici l’histoire et ce n’est pas une histoire belge…

Lors de d’une de mes participations, nous avions eu de mauvaises conditions météo et notamment de la pluie.

A l’arrivée, Valérie, une amie, me félicite et me dit :

“Au fait, ça ne fait pas mal ?” En désignant mes tétons en sang qui faisaient deux belles auréoles rouges sur mon tee-shirt blanc !

Jusqu’à cet instant, je me portais bien et j’étais content d’être Finisher de cette belle course.

Et lorsque mon regard s’est porté sur ma poitrine ensanglantée, j’ai soudainement eu envie de crier : “Maman !” de toutes mes forces (enfin, celles qui me restaient…).

Mais en bon Homo Sapiens Mâle, je me suis retenu : “ça va !” style même pas mal. Est-ce que quelqu’un a un bout de bois que je puisse mordre. VITE !!!!

I LOVE PLOEGSTEERT

Ploegsteert

La course du souvenir se déroule donc chaque 11 novembre à la frontière franco-belge, côté belge. Ce qui rend l’exercice un peu exotique pour nous Français.

En effet, il faut savoir que pour être dépayser, nous Français des Hauts de France, il nous suffit de pousser quelques dizaines kilomètres vers le nord pour arriver en territoire étranger!

Ploegsteert

Ici, l’accent racle le fond de la gorge. Les maisons ont de plus belles briques. Les frites et les gaufres sont meilleures. Et les bières sont les meilleures du monde ! Si, si, je vous l’assure… Test qualité à l’appui !

Parfois, on rencontre un flamand raciste, qui vous prend pour un wallon, mais dans la moyenne, ça va… Les français sont tolérés en Belgique comme ils le sont partout dans le monde. Et après tout, les français n’ont qu’à pas se prendre pour le nombril du monde…

LA COURSE DU SOUVENIR

Course du souvenir

La course du souvenir se déroule donc à une date mémorable et dans un lieu mémorable.

Course du souvenir
Mémorial

Cette course est une évocation du jour de l’Armistice.

Sur la place du Ploegsteert, à l’endroit oú les participants s’élancent, une plaque commémorative à la mémoire des milliers de soldats tombés sur le front 14/18 fut inaugurée par le petit fils de Sir Winston Churchill.

Winston Churchill

Par ailleurs, le parcours passe à proximité du mémorial de Ploegsteert.

Comme à Vimy, il y a une émotion palpable dans l’air. Et c’est le propre des courses qui s’associent à ce type d’hommages.

Course du souvenir

En effet chaque coureur apprécie aujourd’hui, que s’il a la chance de courir en toute liberté, c’est parce que d’autres jeunes personnes venues de différents pays se sont alliés pour combattre au nom de la liberté. Au point d’y laisser leur vie !

Attention, étant donné la saison, vous pouvez avoir une météo pluvieuse et fraiche. Alors lisez aussi cet article pour réussir à survivre : https://objectif-running.com/courir-sous-la-pluie-8-astuces-a-connaitre/

POURQUOI LA COURSE DU SOUVENIR A DU SUCCES ?

Course du souvenir

Etant donné le calendrier, elle apparaît comme l’un des derniers rendez-vous importants des Runners de Belgique et des Hauts de France. Et ce sont près de 5 000 particpants qui vont fouler les routes et les entiers boueux de cette contrée.

Par ailleurs, il y a de la vedette alléchée par le pontantd es primes (450 € pour le premeir homme du semi).

Ensuite, la convivialité belge se déroule jusqu’à l’a remise d’une bière Queue de Charrue (un délice).

Pendant la course, vous allez courir à côté de militaires.

Course du souvenir

Certains, ça se voit à leur jeunesse et à leur équipement, sont en service.

D’autres, ça se voit à leur âge et à leur costule d’époque, sont là pour rendre hommage à nos héros.

première guerre mondiale

Dans les deux cas, cela amène à se rappeler pourquoi on est court ! Car, s’inscrie à la course du souvenir, c’est comme aller défiler dans les 36 000 communes de France pour rendre hommage aux poilus Français, aux tireurs sénégalais, aux Canadiens de Vimy, aux Australiens de Pheasant Wood à Fromelles, à nos frères Anglais, aux Néo Zélandais, aux Italiens, aux Russes ,aux Roumains, aux Sebes, aux Belges, aux Grecs, aux Portugais, aux Monténégrains et aux Boys américains venus en renfort et qui ont fait basculé le sort…

Première guerre mondiale
012769.tif

Toutes ces nations constituaient les alliés.

SI L’OXYGENE EST AVEC NOUS AUJOURD’HUI, C’EST GRACE A EUX…

Voici le site officiel de la course : http://www.mto.be/

Laisser un commentaire