Comment c’est le Marathon de Rome ?

Comment c’est le Marathon de Rome ?

Partage Run & Fun

Voici le reportage qui va vous donner l’envie de courir le Marathon de Rome :

Le Parcours du Marathon de Rome

Parcours du Marathon de Rome
Parcours du Marathon de Rome

Les Chiffres du Marathon de Rome

  • 10 000 Runners
  • 88 nations

Transcription texte de la vidéo

Introduction

Bonjour les amis Runners,

Je vais vous donner l’envie d’aller courir le Marathon de Rome.

Marathon de Rome
La louve romaine

Regardez ce maillot Finisher comme il est beau et tout à l’heure, je vous montre le dos.

Et cette belle médaille avec le Colysée. Et bien, bientôt, ils seront à vous.

J’ai couru le marathon de Rome en 2019 et j’ai quelques belles histoires personnelles à vous raconter.

Le parcours du Marathon de Rome

Marathon de Rome
Place Saint Pierre

Mais d‘abord, parlons du parcours.

Vous connaissez le dicton, la caravane passe et les chiens aboient. On peut le détourner au sujet des organisateurs du marathon de Rome : en effet les organisateurs passent et les Runners répondent présents.

Marathon de Rome
Monument à Victor Emmanuel II

Rome, c’est un peu le défilé des organisateurs. En 2019, il a failli ne pas se faire et l’organisateur a changé. Et il paraît que cela va changer de nouveau en 2020.

Mais même si le parcours change un peu d’une année à l’autre, les coureurs répondent présents : environ 10 000 qui représentent 88 nations.

Il faut dire que la ville éternelle est splendide.

Marathon de Rome : sur la ligne de départ…

Pour le parcours, il y a des incontournables. Le départ a lieu à proximité du Colysée. Vous partez vers le Monument à la gloire de Victor Emmanuel II, le premier roi d’Italie. C’est un grand édifice en marbre blanc avec une statue gigantesque. Et vous passez à côté de la place du Capitole, où il y a les statues de Castor et Pollux et la louve Romaine.

Ensuite le parcours est un peu tristounet pendant 15 km, jusqu’à ce que vous arriviez sur les bords du Tibre, direction le Vatican et la place Saint-Pierre.

Et au fur et à mesure que vous revenez vers le centre-ville, c’est un défilé de lieux remarquables : la place Navone, une des plus grandes places de Rome avec ses belles fontaines, la place d’Espagne avec sa montée d’escaliers. Et c’est le retour vers le Capitole et une belle petite montée. On longe le cirque Maxime de 500 m pour contourner le forum Romain.

Marathon de Rome
Colysée

Ensuite, on tourne autour du Colysée pour franchir la ligne d’arrivée.

Beaucoup vous diront que Rome, c’est dur à cause des montées et des pavés. Mais le jeu en vaut la chandelle.

A Rome, pour une capitale, les rues sont étroites. Alors 10 000 coureurs, ça fait du monde.

Côté tourisme

Marathon de Rome
Forum romain

Côté tourisme, Rome est une ville à taille humaine et tout peut se faire à pied. Sinon, il y a le métro, des bus et des bus touristiques qui desservent les principaux monuments.

Et bien sur la gastronomie italienne. Pas de souci pour trouver un bon restaurant et j’ai vraiment eu l’impression qu’ils servent à toute heure.

Alors côté anecdotes, je vais vous donner un conseil, mais avant il faut que je vous parle des rencontres que j’ai faites.

Anectodes

Je suis parti avec une Agence : Sportifs à bord. Et nous étions 11.

J’ai rencontré 3 personnes, ou plutôt 3 ultra-terrestres.

D’abord Philipe Lechable, Breton, personne n’est parfait ! Philippe a couru l’UTMB , l’Ultra Trail du Mont Blanc (170 km), le Raid du Golfe du Morbihan (177 km). Il s’apprête à faire la Diagonale des Fous l’année prochaine. Il enchaîne les ultra-trails. Et surtout il a un grand cœur et je ne dis pas ça parce qu’il m’a soutenu surtout dans les derniers KM pour que je réussisse mon objectif de moins de 4heures.

Je vous invite donc à découvrir sur mon blog cet Ultra-Terrestre dans l’interview que nous avons faite.

https://objectif-running.com/linterview-dun-ultra-terrestre-philippe-lechable-et-son-recit-de-lutmb/

Et j’ai rencontré un autre couple de Runner : Fabienne et Laurent Launoy. Fabienne est extra et Laurent encore plus. Laurent, Sedanais d’origine court depuis son enfance. Il a été Pompier de Paris. Il travaille à la Défense aujourd’hui dans une grande tour. Laurent a couru le Marathon des Sables, il fait des Treks à travers le monde. En toute humilité, il fait des bons chronos. La semaine après Rome, il faisait un trail de plus de 80 bornes.

Là aussi, lisez son interview sur mon blog. Il y a forcément quelque chose à apprendre de la part d’un Ultra-Terrestre comme lui : https://objectif-running.com/linterview-dun-ultra-terrestre-laurent-launoy-et-les-conseils-dun-sage-trailer/

Et jamais deux sans trois. Il y a Claude. Claude, c’était le jeune homme du groupe avec ses 86 ans. Oui, j’ai bien dis 86 ans. 86 ans et Claude court le marathon de Rome. Il termine juste après la barrière horaire de 7 heures. Ce qui est fou, c’est que sur les derniers KM, il a été escorté par une moto qui lui a ouvert le chemin à travers la foule des touristes. A l’arrivée, il tombe dans les bras du motard et reçoit sa 100ème médaille de marathonien. Claude fait donc partie de ce club select des 100. A savoir que Claude a un cœur qui bat au repos à 39 pulsations par minute. Un peu plus jeune, il a couru des 100 KM et la fameuse Western 100 aux Etats-Unis, un des plus vieux trail du monde qui fait 100 miles, soit 160 KM. Respect. Et voici son conseil : « La course à pied, c’est bon pour la santé ».

Marathon de Rome
Fontaine de Trévi

Ce que j’ai vécu à Rome, c’est aussi l’occasion de vous donner un conseil.

Comme au départ de la course, il pleuvait, beaucoup de Runners avaient enfilé un sac poubelle pour se protéger. Le souci, c’est que pendant près d’un KM, le sol était couvert de sac poubelles qui se prenaient dans vos pieds si vous ne faisiez pas gaffe. Ajoutez les pavés mouillés et glissants, et vous avez la recette pour de belles chutes !

Alors si vous retrouvez en pareille situation, ayez les yeux ouverts pendant les premiers mètres.

En conclusion

Donc, est-ce qu’il faut courir ce marathon ?

Roma

Oui, pour moi, ce marathon fait vraiment partie de ma liste des courses de rêve. Comme vous voyez, dans mon livre que j’ai écrit ici. Donc je l’ai inscrit en bonne place sur les courses du mois d’Avril. Parce que le Marathon de Rome se déroule début avril, chaque année.

Je vous avais promise de vous montrer le dos du maillot. C’est beautiful, n’est-ce pas ?

C’est vraiment une très belle course à faire. Une belle ville.

Moi, je lui mets la note de 14/20, ce qui est une bonne note.

Et puis maintenant, j’espère que vous allez avoir l’envie tout de suite, après cette vidéo, de cliquer sur le lien de l’organisateur pour aller voir quand est-ce que sont les prochaines dates d’inscription.

Et puis bon Marathon de Rome.

Et ET QUE L’OXYGENE SOIT AVEC VOUS !

Site officiel du Marathon de Rome :

http://www.fidal.it/content/Here-is-the-marathon%E2%80%99s-race-course!/117973

Retrouver le Marathon de Rome dans le livre Courses de rêve :

https://objectif-running.com/courses-de-reve/

Et sur Amazon, courez l’acheter…

Laisser un commentaire